Mot Clé : forêt

Les débats

Les dates clés
Débat 1

Débat 2

Débat 3

Débat 4

• En savoir plus sur l’exposition ou les débats.

Des habitants, des chercheurs, des urbanistes débattent des façons de voir le futur de la métropole et de Saint-Germain.

  • Jeudi 1er décembre à 20h : Vivre et se déplacer !

Autoroutes, RER, Vélo, marche à pied… Comment se déplacera-t-on demain, à Saint-Germain et alentours ?

  • Mardi 6 décembre à 20h : Vivre et se développer !

Le Grand Paris, développement économique et International, Territoire et Tourisme.

  • Jeudi 8 décembre à 20h : Vivre ensemble !

Comment construire une ville qui rapproche les habitants entre eux ?

  • Mardi 13 décembre à 20h : Vivre avec son patrimoine naturel, sa forêt, son fleuve, et son patrimoine historique ?

Comment Saint-Germain redécouvre sa richesse naturelle et la fait partager ?


Debat 4 « vivre avec sa forêt, son fleuve, son patrimoine historique » partie 1

Debat 4 « vivre avec sa forêt, son fleuve, son patrimoine historique » partie 2

Debat 3 « vivre ensemble » partie 1

Debat 3 « vivre ensemble » partie 2

Debat 3 « vivre ensemble » partie 3

Debat 2 « vivre et se développer » partie 1

Debat 2 « vivre et se développer » partie 2

Debat 2 « vivre et se développer » partie 3

Débat 1 « Vivre et se déplacer » partie 1

Débat 1 « Vivre et se déplacer » partie 2

Yves Lion : « Dans les débats du « Grand Paris », la ville de Saint-Germain-en-Laye s’est montrée relativement discrète, pourtant son rôle est essentiel dans la compréhension des logiques générales de la géographie : la terrasse de Saint-Germain-en-Laye joue un rôle stratégique dans l’organisation du regard sur la métropole, et ce lieu si populaire fera partie de l’ensemble des signaux que la capitale peut émettre !

Ainsi, cette ville est capable de se confronter à la réalité urbaine de la ville-monde tout en affirmant son identité : ceci est un atout majeur qui va lui permettre de participer aux actions de transformation de la région parisienne dans les prochaines années. Dans le futur, plus que jamais, ville et nature sont indissociables : ici, ce rapport restera exemplaire et pourra servir de référence lorsque l’on mesurera les atouts environnementaux que la forêt procure aux grandes métropoles. »



L’étude

Avec sa situation géographique si particulière, entre Seine et forêt, Saint-Germain-en-Laye occupe une place à part dans le Grand Paris : la Grande Terrasse, qui domine tout l’ouest parisien, joue un rôle stratégique pour l’organisation du regard sur la métropole, et ce lieu si populaire ne manquera pas de faire partie de l’ensemble des signaux que la capitale peut émettre !

Car ce site chargé d’histoire possède un atout majeur : il semble capable de se confronter à la réalité urbaine de la ville-monde sans perdre son identité. Et c’est notamment cette qualité qui peut lui permettre de participer aux actions de transformation de la région parisienne dans les prochaines années.

Dès lors, quel Saint-Germain pour demain ?

La matière présentée ici n’a pas pour vocation de se concrétiser dans un projet urbain — et c’est bien là l’originalité de cette question de l’avenir posée par la Ville ! — mais cherche plutôt à proposer une vision possible de l’évolution des modes de vie, des manières d’habiter et de se déplacer, de la place de Saint-Germain dans la région parisienne…

Nous sommes ainsi partis à la découverte de la ville : à travers notre propre appréhension du territoire en tant qu’urbanistes, architectes, géographes… ; à travers un reportage photographique ; à travers la perception des habitants et des actifs interrogés sur leur territoire par l’agence Campana Eleb Sablic.

S’interroger sur le futur visage de Saint-Germain implique en effet de porter un regard attentif aux lieux, car cet avenir ne peut se construire qu’à partir de ce qui existe déjà : nous avons ainsi imaginé la transformation de la route nationale 13 en une route plus urbaine, support d’un développement économique. Partir de l’existant, c’est aussi replacer la forêt au centre d’un territoire qui s’adresse à elle. Car dans le futur où, plus que jamais, ville, nature et infrastructure seront indissociables, le dialogue de la ville de Saint-Germain avec sa forêt guidera le développement de ce territoire dans le Grand Paris.

À partir des quelques pistes de réflexion que nous livrons ici, nous vous invitons ainsi à redécouvrir votre territoire et à vous poser cette même question : quel Saint-Germain voulez-vous pour demain ?

Yves Lion et André Campana.

Quel Saint-Germain demain ? Partie 1 

Quel Saint-Germain demain ? Partie 2 

ATELIERS LION ASSOCIÉS
Architecture, urbanisme, stratégie territoriale et urbaine, problématiques environnementales, scénographie et graphisme
29 bis rue Didot
75014 Paris
Tél. : 01 45 43 27 42
Fax : 01 45 43 82 41
Mail : contact@atelierslion.com
www.atelierslion.com

CAMPANA ELEB SABLIC
Conseil stratégique, études qualitatives, production audiovisuelle, organisation d’évènements, création de Web TV
27 rue de la Rochefoucauld
75009 Paris
Tél. : 01 49 54 87 87
Fax : 01 49 54 87 89
Mail : campana.eleb@wanadoo.fr
www.campanaelebsablic.com



L’étude

Avec sa situation géographique si particulière, entre Seine et forêt, Saint-Germain-en-Laye occupe une place à part dans le Grand Paris : la Grande Terrasse, qui domine tout l’ouest parisien, joue un rôle stratégique pour l’organisation du regard sur la métropole, et ce lieu si populaire ne manquera pas de faire partie de l’ensemble des signaux que la capitale peut émettre !

Car ce site chargé d’histoire possède un atout majeur : il semble capable de se confronter à la réalité urbaine de la ville-monde sans perdre son identité. Et c’est notamment cette qualité qui peut lui permettre de participer aux actions de transformation de la région parisienne dans les prochaines années.

Dès lors, quel Saint-Germain pour demain ?

La matière présentée ici n’a pas pour vocation de se concrétiser dans un projet urbain — et c’est bien là l’originalité de cette question de l’avenir posée par la Ville ! — mais cherche plutôt à proposer une vision possible de l’évolution des modes de vie, des manières d’habiter et de se déplacer, de la place de Saint-Germain dans la région parisienne…

Nous sommes ainsi partis à la découverte de la ville : à travers notre propre appréhension du territoire en tant qu’urbanistes, architectes, géographes… ; à travers un reportage photographique ; à travers la perception des habitants et des actifs interrogés sur leur territoire par l’agence Campana Eleb Sablic.

S’interroger sur le futur visage de Saint-Germain implique en effet de porter un regard attentif aux lieux, car cet avenir ne peut se construire qu’à partir de ce qui existe déjà : nous avons ainsi imaginé la transformation de la route nationale 13 en une route plus urbaine, support d’un développement économique. Partir de l’existant, c’est aussi replacer la forêt au centre d’un territoire qui s’adresse à elle. Car dans le futur où, plus que jamais, ville, nature et infrastructure seront indissociables, le dialogue de la ville de Saint-Germain avec sa forêt guidera le développement de ce territoire dans le Grand Paris.

À partir des quelques pistes de réflexion que nous livrons ici, nous vous invitons ainsi à redécouvrir votre territoire et à vous poser cette même question : quel Saint-Germain voulez-vous pour demain ?

Yves Lion et André Campana.

Quel Saint-Germain demain ? Partie 1 

Quel Saint-Germain demain ? Partie 2 

ATELIERS LION ASSOCIÉS
Architecture, urbanisme, stratégie territoriale et urbaine, problématiques environnementales, scénographie et graphisme
29 bis rue Didot
75014 Paris
Tél. : 01 45 43 27 42
Fax : 01 45 43 82 41
Mail : contact@atelierslion.com
www.atelierslion.com

CAMPANA ELEB SABLIC
Conseil stratégique, études qualitatives, production audiovisuelle, organisation d’évènements, création de Web TV
27 rue de la Rochefoucauld
75009 Paris
Tél. : 01 49 54 87 87
Fax : 01 49 54 87 89
Mail : campana.eleb@wanadoo.fr
www.campanaelebsablic.com

Les débats

Les dates clés
Débat 1

Débat 2

Débat 3

Débat 4

• En savoir plus sur l’exposition ou les débats.

Des habitants, des chercheurs, des urbanistes débattent des façons de voir le futur de la métropole et de Saint-Germain.

  • Jeudi 1er décembre à 20h : Vivre et se déplacer !

Autoroutes, RER, Vélo, marche à pied… Comment se déplacera-t-on demain, à Saint-Germain et alentours ?

  • Mardi 6 décembre à 20h : Vivre et se développer !

Le Grand Paris, développement économique et International, Territoire et Tourisme.

  • Jeudi 8 décembre à 20h : Vivre ensemble !

Comment construire une ville qui rapproche les habitants entre eux ?

  • Mardi 13 décembre à 20h : Vivre avec son patrimoine naturel, sa forêt, son fleuve, et son patrimoine historique ?

Comment Saint-Germain redécouvre sa richesse naturelle et la fait partager ?


Debat 4 « vivre avec sa forêt, son fleuve, son patrimoine historique » partie 1

Debat 4 « vivre avec sa forêt, son fleuve, son patrimoine historique » partie 2

Debat 3 « vivre ensemble » partie 1

Debat 3 « vivre ensemble » partie 2

Debat 3 « vivre ensemble » partie 3

Debat 2 « vivre et se développer » partie 1

Debat 2 « vivre et se développer » partie 2

Debat 2 « vivre et se développer » partie 3

Débat 1 « Vivre et se déplacer » partie 1

Débat 1 « Vivre et se déplacer » partie 2

Yves Lion : « Dans les débats du « Grand Paris », la ville de Saint-Germain-en-Laye s’est montrée relativement discrète, pourtant son rôle est essentiel dans la compréhension des logiques générales de la géographie : la terrasse de Saint-Germain-en-Laye joue un rôle stratégique dans l’organisation du regard sur la métropole, et ce lieu si populaire fera partie de l’ensemble des signaux que la capitale peut émettre !

Ainsi, cette ville est capable de se confronter à la réalité urbaine de la ville-monde tout en affirmant son identité : ceci est un atout majeur qui va lui permettre de participer aux actions de transformation de la région parisienne dans les prochaines années. Dans le futur, plus que jamais, ville et nature sont indissociables : ici, ce rapport restera exemplaire et pourra servir de référence lorsque l’on mesurera les atouts environnementaux que la forêt procure aux grandes métropoles. »