Restitution « Quel Saint-Germain demain ? »

Le Maire de Saint-Germain-en-Laye, Emmanuel Lamy et la municipalité ont voulu « décrocher » du quotidien envahissant et prendre du temps pour se projeter dans un avenir qui n’est pas déchiffré. Les objectifs ? Imaginer Saint-Germain demain, dans 20, 30 ans.

La méthodologie ? Il s’agissait de ne pas laisser aux seuls professionnels urbanistes la réflexion sur le devenir de notre ville mais d’associer des experts habitant ou non Saint-Germain et toute personne désireuse de s’exprimer afin d’organiser un vaste débat et permettre à chacun de devenir acteur de son futur cadre de vie. Tout a été mis en oeuvre pour ouvrir la participation le plus largement possible :

  • une exposition au Manège royal, puis au centre administratif, à la Soucoupe et au Bel-Air ;
  • une enquête audiovisuelle ;
  • quatre débats ;
  • un site Internet ;
  • une information continue dans le journal municipal au fil des mois…

Modèle d’une démocratie participative, la consultation a suscité un intérêt réel de la part de ceux qui se sont déplacés ou ont laissé des observations sur le site dédié avec notamment plusieurs compliments concernant cette initiative.

Téléchargez la synthèse de cette étude prospective urbaine



Réagir et débattre

Une réaction ? Un commentaire ? N'hésitez pas à laisser votre ressenti ou à poser des questions !
• Mona Rigaud a réagi le 10 juin 2012 :

En parcourant le résultat, je ne trouve rien concernant la fleuve Seine qui pourtant est exploitable aussi bien en transport de personnes qu’en marchandises.
Des embarcations type petites péniches pour se rendre d’Achères à Nanterre en passant par St Germain en Laye/Le Pecq pourraient intéresser ceux qui redoutent les embouteillages et les touristes, car les environnements de la Seine sont agréables avec des colonies de cygnes blanches voguant sur les flots et un contraste salutaire avec les batiments bétonnés gris…. Faites vivre la Seine !

• Maugis Xavier a réagi le 7 juin 2012 :

Bravo pour ce débat démocratique ! Quelques observations :
1°) J’ai été étonné de ne pas avoir évoqué l’idée de l’enfouissement la rocade sud comme cela a été fait pour l’A14 sous la forêt. Cette option aurait répondu aux souhaits de créer de nouvelles surfaces, et de relier Saint Germain Nord et Sud.
2°) J’ai également été étonné que le contournement de Saint Germain par le Nord, vers la N184, n’ait pas été évoqué. D’une part pour détourner le flux de circulation, en particulier celui des poids lourds, et d’autre part pour rendre aux piétons le centre ville.
Le coût des tunnels est-il si onéreux ?

• Souvay Pierre a réagi le 13 mars 2012 :

Je reviens de l’exposition. Je m’étonne du creux de sa présentation et de la faiblesse des projets envisagés. La priorité devrait être mise sur une meilleure circulation en ville. La création de parkings extérieurs avec navette me semble la meilleure solution et créer ainsi une vraie zone piétonne au centre ville.
Nécessité d’aménager le carrefour du Bel-air, et la rue du Priolet, et non la création d’immeubles : beaucoup plus facile à réaliser.
Le prolongement de l’avenue Gambetta sous le parc, pour déboucher avenue des Loges, avec parking
Des projets à long terme, plutôt que d’attendre l’augmentation du prix de l’essence.
Un petit projet : un passage souterrain piéton sous la RN 13 au niveau de la rue de l’étang, arrangerait les personnes agées pour faire les courses vers la rue Schnapper, ou conduire les enfants à l’école…

• Souvay Pierre a réagi le 13 mars 2012 :

Tout à fait d’accord. Je le propose depuis 40 ans…

Je commente

Une réaction ? Un commentaire ? N'hésitez pas à laisser votre ressenti ou à poser des questions !

Votre réaction sera publiée après modération.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>